Actuellement, les cultivateurs ne peuvent plus se passer des différents engins, notamment les broyeurs agricoles. Ils facilitent leur travail dans la préparation du terrain à cultiver. Et ce, qu’importe la saison. Il s’avère plus difficile de s’en défaire dès qu’on l’a adopté. Toutefois, on est tenu de l’entretenir avant, encours et après chaque utilisation.

Les broyeurs agricoles

Comme son nom l’indique, un broyeur sert à broyer les végétaux. Plus largement, le broyeur agricole permet d’aplanir un sol, de concasser les racines mortes de diverses plantes, de débroussailler un terrain. Ou bien on l’utilise, tout simplement, afin de préparer un champ avant qu’il soit cultivé. Bref, c’est un engin qui a pour but de faciliter le travail d’un cultivateur. Mais, il faut noter que son emploi requiert la plus grande délicatesse. Et, comme tout véhicule à moteur, on est tenu de l’entretenir régulièrement pour qu’il reste toujours performant. Pour ce faire, on doit parfois dégoter des pièces d’usures que des spécialistes comme Forges Gorce proposent. Ou seulement, procéder à des vérifications de routine.

Entre broyeur agricole et broyeur de végétaux

Vu leur usage très voisin, notamment le broyage de débris végétaux, on confond souvent le broyeur agricole et le broyeur de végétaux. Ce dernier étant un petit appareil domestique employé pour l’entretien d’un jardin par exemple. Il permet de piler les débris des plantes pour pouvoir les réutiliser comme compost. Pour ce qui est de son moteur, on en distingue trois types, notamment le broyeur électrique, à batterie et thermique. Tandis que le broyeur agricole est doté d’un moteur thermique. On note également une différence flagrante au niveau de leur design. Le broyeur de végétaux s’avère facile à manier et à ranger (portable), mais celui de type agricole est un vrai engin puissant et multifonction. Donc, on doit le conduire avec prudence.

Pour bien choisir son broyeur agricole

Si on a des projets agricoles en cours et que l’on souhaite avoir un broyeur pour faciliter la tâche. Il n’est pas très difficile d’en choisir un. Pour cela, on tient compte de la taille du terrain à travailler, en premier lieu. On sait déjà que ce type d’engin fonctionne avec un moteur thermique. Et la puissance de ce dernier doit correspondre à l’étendue du champ pour une meilleure performance. Ensuite, on est tenu de prendre en considération la taille des débris ainsi que les diverses options qui accompagnent la machine. Bref, il faut bien définir chacune de ses attentes avant de décider. Du fait que pour des besoins ponctuels, une location prime vis-à-vis d’un achat.

Les éléments d’un broyeur agricole

Le broyeur agricole possède de multiples fonctions. Cette particularité lui vient des différents éléments qui le composent. À savoir, le marteau, le couteau Y ou couteau broyeur, les lames, les fléaux, manilles et bagues. Chacune de ces pièces assure le bon fonctionnement de l’appareil. Par exemple, les lames servent à couper l’herbe dense et la végétation sur des grandes surfaces. Le marteau a pour rôle de broyer tous les végétaux qui passe sous son déplacement. Tandis que le fléau, plus sensible que ce dernier, aide à couper les céréales. Quant aux manilles et bagues, ils permettent de fixer les autres pièces précitées. Notamment, les fléaux et marteaux pour les manilles et les couteaux pour les bagues.

Pour entretenir son engin

Un entretien régulier du moteur ainsi que des éléments du broyeur agricole s’impose pour pérenniser son engin. Pour ce faire, on est tenu de suivre à la lettre les consignes de maintenance de la notice d’instructions. On effectue une vérification périodique et assez fréquente de chaque composant, surtout au niveau des organes de coupe. Dans le cas où elles sont altérées, on se procure des pièces de rechange. Et là encore, il faut bien suivre les recommandations des fabricants. En outre, il reste nécessaire de graisser les diverses articulations au cours de son entretien. Par ailleurs, le conducteur est tenu de respecter en vigueur les précautions d’utilisation tant pour sa sécurité que pour le bon fonctionnement du broyeur.